Nouveautés

SOZIO dans Expression Cosmétique


Le parfum d’ambiance a connu une croissance régulière au cours des cinq dernières années, l’année 2019 affichant la plus forte croissance avec +4%, une dynamique principalement alimentée par les bougies et les diffuseurs. Catherine Werber, notre Responsable Compte-clé Europe, intervient dans le magazine Expression Cosmétique pour expliquer les tendances émergentes dans le domaine du parfum d’intérieur, et plus particulièrement la naturalité.


IFRA-IOFI Sustainability Charter


UN PAS DE PLUS VERS UN MONDE PLUS DURABLE!

SOZIO s’engage pour un avenir plus durable en signant la Charte de durabilité de l’IFRA IOFI.

Nous travaillons actuellement sur une approche plus éthique et éco-responsable de nos approvisionnements, la réduction de notre empreinte environnementale, le bien-être de nos équipes ainsi que la qualité et la sécurité de nos produits.


Ingrédients naturels et biologiques


Il y a de nombreuses définitions de la naturalité et du biologique selon les normes existantes ou labels privés…Comment s’y retrouver ?

Notre service règlementaire fait le point !

 

LES LABELS PRIVÉS NATURELS ET BIOLOGIQUES :

Les cosmétiques naturels et biologiques semblent être la meilleure réponse aux attentes de consommateurs de plus en plus exigeants. Pour garantir les propriétés naturelles et bio de ces produits, il existe de nombreux labels qui n’offrent pas tous les mêmes garanties. Difficile pour le consommateur de s’y retrouver dans cette jungle. Parmi ces labels, on retrouve NaTrue, BDIH, USDA ORGANIC, COSMOS et Nature & Progrès. Ces deux derniers ont en commun d’imposer un minimum de 95% d’ingrédients d’origine naturelle sur le produit cosmétique, sans compter l’eau. Selon Ecocert, les cosmétiques bio doivent également contenir 20% minimum d’ingrédients issus de l’agriculture biologique au total pour pouvoir être labellisés. La présence des produits de synthèse, dont la liste des ingrédients varie en fonction des labels, doit impérativement se limiter à 5% de la formulation totale.

Sozio est fortement engagé auprès d’ECOCERT via sa filiale Française dans le développement de parfums répondant aux exigences des référentiels COSMOS NATURAL et COSMOS ORGANIC, et via sa filiale américaine dans le NOP USDA. Ci-dessous un résumé rapide des exigences de chacun de ces labels :

COSMOS NATURAL:

95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle.
5% maximum d’ingrédients d’origine synthétique approuvés appartenant à une liste définie.

 

 

COSMOS ORGANIC:

95% minimum d’ingrédients d’origine naturelle.
95% minimum des agro-ingrédients physiquement transformés introduits doivent être issus de l’agriculture biologique.
20% minimum des ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique (excepté pour les produits rincés, lotions ou poudre de maquillage pour lesquels ce taux est réduit à 10%).
5% maximum d’ingrédients d’origine synthétique approuvés appartenant à une liste définie.

LABEL « 100% BIOLOGIQUE » USDA:

100 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique

LABEL BIOLOGIQUE USDA:

95 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique + autres ingrédients appartenant à une liste établie par l’USDA

LABEL « COMPOSANTS BIOLOGIQUES » USDA :

95 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique + autres ingrédients appartenant à une liste établie par l’USDA

 

Pour plus de clarté, une nouvelle norme visant à l’harmonisation internationale des définitions des produits cosmétiques biologiques et naturels et de leurs ingrédients a vu le jour. Cette norme, baptisée ISO 16128, fait beaucoup parler d’elle, mais pourquoi ?

 

L’ISO 16128, C’EST QUOI?

Cette norme a été élaborée selon les règles habituelles de l’ISO en réunissant toutes les parties prenantes pour établir un consensus et répondre au mieux aux attentes des marques et des consommateurs. L’objectif de cette norme est de poser des définitions et des bases de calcul communes pour déterminer le niveau minimum d’ingrédients biologiques et naturels requis dans la composition des produits cosmétiques dits naturels ou biologiques.

Parue en 2016, la première partie de la norme (ISO 16128-1) permet de distinguer quatre types d’ingrédients : biologique, dérivé biologique, naturel et dérivé naturel.
La seconde partie de la norme (ISO 16128-2), publiée en 2017, permet de calculer les indices rattachés aux différentes catégories d’ingrédients biologiques et naturels, soit la part naturelle ou biologique des produits finis.

La norme ISO 16128 doit être la référence pour tout produit cosmétique revendiquant une part de naturelle ou biologique si ceux-ci ne sont pas déjà certifiés par des labels privés.

 

ELLE A TOUT POUR PLAIRE… MAIS POURQUOI FAIT-ELLE DÉBAT ?

Résultat d’un compromis, la norme a été critiquée par les labels historiques qui ont exprimé leur désaccord sur plusieurs points, notamment certaines définitions, l’absence de contrôle par des organismes de certification, ou encore l’absence d’une interdiction formelle de certains ingrédients interdits par la plupart des labels privés.

Valérie Lemaire, directrice du groupe Ecocert Greenlife déclare : « C’est une norme de calcul et pour faire ces calculs, il a fallu faire des définitions, or nous ne sommes pas d’accord sur les définitions ».
Par la voix de sa directrice des affaires règlementaires Anne Dux, la FEBEA se défend des désaccords de certains labels privés : « La norme ISO 16128 représente un consensus international, cela ne peut pas se limiter à la position de différents labels privés européens ».

A l’international, la perception du naturel est très hétérogène selon les pays. Ainsi, pour certains, la disponibilité d’un référentiel validé et sur lequel ils pourront se baser est bienvenue.
En effet, d’après les parties prenantes à l’origine de la norme, la norme ISO 16128 a l’avantage d’être une norme internationale offrant une référence mondiale sans pour autant se substituer aux cahiers des charges des différents labels. Elle n’a pas pour objectif de se prononcer sur les revendications des produits, ni d’être un label.

Par ailleurs, même si aujourd’hui la norme ISO 16128 est surtout utilisée en Europe, le marché européen a tendance à influencer le reste du monde. Nous pouvons donc nous attendre à un intérêt grandissant des fabricants de produits cosmétiques non européens pour cette norme dans un futur proche.

 

ET SOZIO DANS TOUT CA ?

Sozio, qui se positionne assurément dans la parfumerie naturelle et biologique, a pour seul objectif de répondre aux besoins de ses clients, qu’ils soient du côté des labels privés ou du côté de l’ISO 16128 !

Nous sommes donc à votre disposition pour vous accompagner dans le développement de parfums naturels et biologiques suivant les définitions et méthodes de calcul décrites dans la nouvelle norme ISO 16128, ou selon le label COSMOS via notre site de production en France, ou bien selon le label NOP USDA via notre site de production aux Etats-Unis.

Si vous avez des questions n’hésitez pas à contacter le responsable commercial en charge de votre compte ou bien directement notre service réglementaire à l’adresse suivante : regulatory@jesozio.com pour plus d’informations.