Nouveautés

FRAGRANCE CREATORS MET A DISPOSITION DU PUBLIC UNE BASE DE DONNEES DIGITALE SUR LES PARFUMS


L’association Fragrance Creators a annoncé l’expansion de son « Conservatoire du parfum », une ressource numérique qui fournit des informations très complètes et qualitatives sur les parfums et leurs ingrédients.

The Fragrance Conservatory

 

Qu’est ce que l’association Fragrance Creators ?

L’association Fragrance Creators est l’une des principales associations professionnelles en parfumerie. Elle représente la majorité des fabricants de parfums en Amérique du Nord et les intérêts de chaque acteur tout au long de la chaîne de valeur. Les membres de Fragrance Creators sont divers, parmi eux il y a à la fois des entreprises qui créent, fabriquent et utilisent des parfums pour toute sorte de produits finis, mais aussi des entreprises qui sont fournisseurs d’ingrédients de parfums, d’extraits naturels, ensuite utilisés pour la formulation de compositions parfumantes. Fragrance Creators a établi et administre le Congressional Fragrance Caucus, assurant un dialogue continu avec les membres du Congrès qui supervisent les principaux organismes fédéraux et soutiennent les lois qui impactent l’industrie des parfums en Amérique du Nord.

Sozio est membre actif de Fragrance Creators. Vous pouvez accéder à la liste des membres en suivant ce lien : Members (fragrancecreators.org).

 

Le conservatoire du parfum:

Fragrance Creators a donc annoncé l’expansion de son Conservatoire (FragranceConservatory.com), une ressource numérique vraiment complète sur les parfums et leurs ingrédients, afin d’améliorer la compréhension et l’appréciation des parfums et de permettre aux consommateurs de faire des choix éclairés et pertinents sur les produits parfumés. Actualisé et amélioré avec de nouveaux contenus, le répertoire sur les ingrédients contient désormais des données très complètes sur l’origine, la sécurité d’emploi, et plus encore, sur près de 100 ingrédients très connus. Vous pouvez trouver des informations sur les ingrédients en naviguant dans le répertoire via le lien suivant : The Ingredient Directory – The Fragrance Conservatory.

 

Le conservatoire se donne pour mission d’expliquer comment est évaluée la sécurité d’emploi des ingrédients de parfum aux visiteurs:

Le conservatoire du parfum met en avant l’ensemble des exigences et des règlementations qui visent à garantir la sécurité d’emploi des ingrédients de parfum. Il propose une section complète pour expliquer comment les ingrédients sont évalués, les lois étatiques et fédérales qui régissent les parfums aux États-Unis, mais aussi les lignes directrices internationales qui garantissent l’innocuité des parfums, comme celles de l’International Fragrance Association (IFRA), qui sont basées sur des évaluations scientifiques rigoureuses fournies par le Research Institute for Fragrance Materials (RIFM).

N’hésitez pas à contacter le lien suivant pour accéder à cette ressource : The Rulebooks – The Fragrance Conservatory

 

 

Le 50ème amendement de l’IFRA a été notifié:

IFRA Brand Book - brand identity, guideline and assets.

 

 

 

 

L’IFRA a annoncé la notification du 50ème Amendement le 30 juin 2021

Cet amendement traite uniquement de l’interdiction d’utilisation de l’ingrédient Mintlactone (CAS 13341-72-5). En conséquence, les dernières restrictions imposées par le 49ème amendement, telles que notifiées le 10 janvier 2020, concernant d’autres ingrédients de parfum, restent inchangées et toujours en vigueur.

Les délais de mise en œuvre du 50ème amendement sont les suivants :

Standards IFRA Date d’entrée en vigueur des standards pour les nouvelles créations : Date d’entrée en vigueur des standards pour les créations existantes
Standards interdisant l’utilisation d’ingrédients 2 mois (*) après la date de notification 13 mois (*) après la date de notification

(*) Cela comprend 4 semaines pour l’échange d’informations sur les bases entre les fournisseurs de celles-ci et leurs clients. Les délais et les dates se réfèrent à la fourniture des mélanges de parfums uniquement, et non aux produits finis.

Veuillez noter que SOZIO n’utilise pas de mintlactone, par conséquent, nos parfums ne sont pas impactés par cette nouvelle modification et demeurent conformes aux recommandations actuelles de l’IFRA 49.

 

 

Pour obtenir plus d’informations sur le Conservatoire du parfum ou encore l’amendement 50 de l’IFRA, n’hésitez pas à nous contacter sur regulatory@jesozio.com ou à contacter le commercial en charge de votre compte client.


SYNAROME A REJOINT SOZIO POUR RENFORCER SES ACTIVITÉS DANS LE DOMAINE DES INGRÉDIENTS DE PARFUMERIE !


SOZIO x SYNAROME

Sozio, une entreprise familiale française spécialisée dans la création et la production de compositions parfumées, poursuit sa croissance en annonçant l’acquisition de Synarome.

Grâce à une intégration verticale des ingrédients à la création et à la fabrication de parfums, Sozio va renforcer sa position dans le domaine de la synthèse organique, des spécialités de parfumerie et de la distillation pour l’industrie du parfum.
Frédéric Braud, Directeur Général de Sozio, a déclaré : « Outre les ingrédients emblématiques qui ont fait la réputation de Synarome tels qu’Ambrarome ou Animalis, Synarome produit plus de 200 produits aromatiques et spécialités pour l’industrie F&F mondiale. L’ambition de Sozio est de revenir à ses origines historiques, la création et la fabrication d’ingrédients naturels de parfumerie qui sont au cœur de l’entreprise depuis plus de 200 ans ».

Achille Riviello, directeur général de Synarome, a ajouté : « En raison de notre croissance, nous avons ressenti le besoin d’être soutenu par une entreprise plus grande, capable d’augmenter nos investissements dans notre centre de R&D et notre site de production, et partageant la même vision de l’avenir de la parfumerie ».
Grâce à ses derniers investissements au Royaume-Uni avec l’acquisition de Phoenix fragrances, en Asie avec la création de sa nouvelle usine à Jakarta au cours du premier trimestre 2021, une nouvelle usine prévue en Chine en 2022 et au Moyen-Orient avec la construction d’un laboratoire cet été à Dubaï, Sozio émerge comme un acteur mondial clé.

Tout en restant réactif, à taille humaine, offrant une alternative aux  » poids lourds  » de l’industrie du parfum.


L’ ANSES PUBLIE UNE LISTE DE 906 SUBSTANCES D’INTÉRÊT DU FAIT DE LEUR ACTION ENDOCRINE POTENTIELLE


Le 15 avril 2021, dans le cadre de la seconde Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a publié une liste de 906 substances d’intérêt du fait de leur action endocrine potentielle, associée à une stratégie de priorisation et une méthode permettant de classer les perturbateurs endocriniens avérés, présumés ou suspectés.

La France est le premier pays à s’être doté d’une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens qui vise à réduire l’exposition de la population et de l’environnement aux perturbateurs endocriniens. 

L’évaluation de leurs effets sur la santé représente un défi scientifique et un enjeu important en matière de santé publique. L’ANSES est l’un des acteurs majeurs en ce domaine. Elle mène d’importants travaux d’évaluation pour identifier les perturbateurs endocriniens.

 

Comment est-ce que l’ANSES a établi cette liste de 906 substances d’intérêt?

Pour établir cette liste, l’ANSES a comparé les listes de substances existantes et les méthodes employées, afin de proposer une liste précise de substances d’intérêt pour lesquelles les données disponibles permettent d’envisager une évaluation au regard des trois points de la définition de l’OMS.

Selon la définition de l’OMS, une substance est reconnue comme perturbateur endocrinien si elle remplit les trois conditions suivantes : 

  • elle présente des effets néfastes sur la santé;
  • elle altère une ou des fonction(s) du système endocrinien ;
  • un lien entre ces deux constats est biologiquement plausible. 

Vous trouverez ci-après la liste complète des 906 substances d’intérêt établie par l’ANSES : https://www.anses.fr/fr/system/files/REACH2019SA0179Anx-1.xlsx

Pour évaluer l’impact en parfumerie, l’IFRA (International Fragrance Association) a comparé la liste de l’ANSES (906 substances) avec l’IFRA Transparency List, qui regroupe l’ensemble des substances utilisées en parfumerie. La liste de l’ANSES contient 105 substances en commun avec l’IFRA transparency list.

 

L’ANSES propose en parallèle une méthodologie de « classification » des pertubateurs endocriniens.

L’ANSES souligne la nécessité de pouvoir distinguer, après évaluation, les perturbateurs endocriniens « avérés », « présumés » ou « suspectés ».

Cette distinction se baserait sur la probabilité qu’une substance soit un perturbateur endocrinien :  

  • Avéré : les substances pour lesquelles la probabilité qu’elles soient un perturbateur endocrinien est forte (plus de 90%)
  • Présumé : les substances pour lesquelles on ne peut pas affirmer qu’elles sont un perturbateur endocrinien mais pour lesquelles la suspicion est forte (probabilité entre 66% et 90%) 
  • Suspecté : les substances pour lesquelles il y a des informations préoccupantes, mais pas assez pour permettre un jugement approfondi (probabilité entre 5% et 66%).

Par un résultat gradué, cette méthodologie pour caractériser l’action de perturbateur endocrinien d’une substance devrait permettre aux autorités compétentes d’adopter des règles d’encadrement mesurés en fonction des usages et des populations exposées.

Enfin, des discussions sont en cours pour créer une classe de danger pour les perturbateurs endocriniens dans le cadre du règlement européen CLP (Classification, étiquetage et emballage des substances et mélanges).

 

 

Pour obtenir plus d’informations sur les perturbateurs endocriniens, n’hésitez pas à nous contacter sur regulatory@jesozio.com ou à contacter le commercial en charge de votre compte client.