Nouveautés

SYNAROME A REJOINT SOZIO POUR RENFORCER SES ACTIVITÉS DANS LE DOMAINE DES INGRÉDIENTS DE PARFUMERIE !


SOZIO x SYNAROME

Sozio, une entreprise familiale française spécialisée dans la création et la production de compositions parfumées, poursuit sa croissance en annonçant l’acquisition de Synarome.

Grâce à une intégration verticale des ingrédients à la création et à la fabrication de parfums, Sozio va renforcer sa position dans le domaine de la synthèse organique, des spécialités de parfumerie et de la distillation pour l’industrie du parfum.
Frédéric Braud, Directeur Général de Sozio, a déclaré : « Outre les ingrédients emblématiques qui ont fait la réputation de Synarome tels qu’Ambrarome ou Animalis, Synarome produit plus de 200 produits aromatiques et spécialités pour l’industrie F&F mondiale. L’ambition de Sozio est de revenir à ses origines historiques, la création et la fabrication d’ingrédients naturels de parfumerie qui sont au cœur de l’entreprise depuis plus de 200 ans ».

Achille Riviello, directeur général de Synarome, a ajouté : « En raison de notre croissance, nous avons ressenti le besoin d’être soutenu par une entreprise plus grande, capable d’augmenter nos investissements dans notre centre de R&D et notre site de production, et partageant la même vision de l’avenir de la parfumerie ».
Grâce à ses derniers investissements au Royaume-Uni avec l’acquisition de Phoenix fragrances, en Asie avec la création de sa nouvelle usine à Jakarta au cours du premier trimestre 2021, une nouvelle usine prévue en Chine en 2022 et au Moyen-Orient avec la construction d’un laboratoire cet été à Dubaï, Sozio émerge comme un acteur mondial clé.

Tout en restant réactif, à taille humaine, offrant une alternative aux  » poids lourds  » de l’industrie du parfum.


L’ ANSES PUBLIE UNE LISTE DE 906 SUBSTANCES D’INTÉRÊT DU FAIT DE LEUR ACTION ENDOCRINE POTENTIELLE


Le 15 avril 2021, dans le cadre de la seconde Stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens (SNPE 2), l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a publié une liste de 906 substances d’intérêt du fait de leur action endocrine potentielle, associée à une stratégie de priorisation et une méthode permettant de classer les perturbateurs endocriniens avérés, présumés ou suspectés.

La France est le premier pays à s’être doté d’une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens qui vise à réduire l’exposition de la population et de l’environnement aux perturbateurs endocriniens. 

L’évaluation de leurs effets sur la santé représente un défi scientifique et un enjeu important en matière de santé publique. L’ANSES est l’un des acteurs majeurs en ce domaine. Elle mène d’importants travaux d’évaluation pour identifier les perturbateurs endocriniens.

 

Comment est-ce que l’ANSES a établi cette liste de 906 substances d’intérêt?

Pour établir cette liste, l’ANSES a comparé les listes de substances existantes et les méthodes employées, afin de proposer une liste précise de substances d’intérêt pour lesquelles les données disponibles permettent d’envisager une évaluation au regard des trois points de la définition de l’OMS.

Selon la définition de l’OMS, une substance est reconnue comme perturbateur endocrinien si elle remplit les trois conditions suivantes : 

  • elle présente des effets néfastes sur la santé;
  • elle altère une ou des fonction(s) du système endocrinien ;
  • un lien entre ces deux constats est biologiquement plausible. 

Vous trouverez ci-après la liste complète des 906 substances d’intérêt établie par l’ANSES : https://www.anses.fr/fr/system/files/REACH2019SA0179Anx-1.xlsx

Pour évaluer l’impact en parfumerie, l’IFRA (International Fragrance Association) a comparé la liste de l’ANSES (906 substances) avec l’IFRA Transparency List, qui regroupe l’ensemble des substances utilisées en parfumerie. La liste de l’ANSES contient 105 substances en commun avec l’IFRA transparency list.

 

L’ANSES propose en parallèle une méthodologie de « classification » des pertubateurs endocriniens.

L’ANSES souligne la nécessité de pouvoir distinguer, après évaluation, les perturbateurs endocriniens « avérés », « présumés » ou « suspectés ».

Cette distinction se baserait sur la probabilité qu’une substance soit un perturbateur endocrinien :  

  • Avéré : les substances pour lesquelles la probabilité qu’elles soient un perturbateur endocrinien est forte (plus de 90%)
  • Présumé : les substances pour lesquelles on ne peut pas affirmer qu’elles sont un perturbateur endocrinien mais pour lesquelles la suspicion est forte (probabilité entre 66% et 90%) 
  • Suspecté : les substances pour lesquelles il y a des informations préoccupantes, mais pas assez pour permettre un jugement approfondi (probabilité entre 5% et 66%).

Par un résultat gradué, cette méthodologie pour caractériser l’action de perturbateur endocrinien d’une substance devrait permettre aux autorités compétentes d’adopter des règles d’encadrement mesurés en fonction des usages et des populations exposées.

Enfin, des discussions sont en cours pour créer une classe de danger pour les perturbateurs endocriniens dans le cadre du règlement européen CLP (Classification, étiquetage et emballage des substances et mélanges).

 

 

Pour obtenir plus d’informations sur les perturbateurs endocriniens, n’hésitez pas à nous contacter sur regulatory@jesozio.com ou à contacter le commercial en charge de votre compte client.


SOZIO lance son nouvel outil pour calculer la biodégradabilité de ses parfums !


Les sondages rapportent que la grande majorité des consommateurs sont prêts à changer leurs habitudes de consommation pour réduire leur impact écologique. La plupart d’entre eux veulent d’ailleurs faire la différence en s’orientant exclusivement vers l’achat de produits qui sont respectueux de l’environnement.

C’est la raison pour laquelle Sozio a souhaité renforcer son positionnement en faveur du développement durable en développant en interne un nouvel outil évaluant la biodégradabilité de ses parfums. Cet outil vient compléter sa démarche « CLEAN » qui propose déjà des parfums exempts de substances controversées vis-à-vis de la santé humaine et environnementale.

 

Quelle est la définition de la biodégradabilité d’une substance ?

La biodégradabilité est le processus par lequel les substances carbonées sont décomposées par les organismes vivants, en molécules inorganiques simples (comme l’eau ou le dioxyde de carbone, par exemple) et en biomasse. Elle peut se dérouler en présence (aérobiose) ou en absence (anaérobiose) d’oxygène. Les tests de biodégradabilité sont effectués par des laboratoires conformément aux directives internationalement reconnues de l’OCDE, de l’ISO et de l’OPPTS.

Les critères de biodégradabilité qui sont acceptés par certains labels écologiques et pour d’autres types de substances biodégradables (par exemple les détergents dans l’UE) sont ceux qui satisfont aux critères de « biodégradabilité facile » ou de « biodégradabilité intrinsèque » (c’est-à-dire 60-70% biodégradabilité dans les tests OCDE 301, OCDE 310 ou OCDE 302).

 

Comment déterminer la biodégradabilité d’un mélange ?

Il est important de noter que les tests de biodégradabilité standards ont été développés pour des substances bien définies. Les tests de biodégradabilité pour des mélanges sont très difficiles à réaliser d’un point de vue technique. En effet, les ingrédients d’un mélange ayant différentes pressions de vapeur et solubilités dans l’eau, cela peut fausser les résultats des tests.

Selon le Guide de l’IFRA sur la terminologie des parfums « green », les tests de biodégradabilité directement effectués sur des mélanges, comme les parfums, ne sont pas recevables car ils ne sont pas assez fiables. Selon ce même guide, la biodégradabilité d’un mélange complexe doit être évaluée sur la base des données disponibles sur chacun des ingrédients, en additionnant les pourcentages (en poids) des ingrédients qui sont reconnus biodégradables selon les tests standards cités précédemment.

C’est la méthode sur laquelle Sozio s’est basée pour développer son outil de calcul de la biodégradabilité.

 

Pour obtenir plus d’informations sur notre outil, n’hésitez pas à nous contacter sur regulatory@jesozio.com ou à contacter le commercial en charge de votre compte client.

 

Enfin, n’hésitez pas à nous suivre sur notre page LinkedIn et notre site internet pour être informés des dernières nouveautés. Nos parfumeurs vous préparent une nouvelle collection qui sortira très prochainement avec des parfums 100% composés d’ingrédients biodégradables ! Restez connectés !